Sexualité et pandémie

Par Ariane Bussières-Fournel
Baisse de libido, séparation, jeunes développant leur sexualité à travers les écrans à défaut de connaître une éducation sexuelle en classe… La pandémie n’épargne ni les couples ni les célibataires. Bien que ces phénomènes soient sociologiquement intéressants, plusieurs peuvent être angoissés vis-à-vis les défis que l’isolation pose. Comment explorer sa sexualité si l’on n’a pas accès à un.e partenaire? Comment discuter avec la personne aimée de nos réticences ou de nos désirs de faire changement au lit? N’y a-t-il pas des avantages à tirer de la situation pour une sexualité épanouie, perdurant lors d’un prochain déconfinement?

Mon année Beauvoir

Par Florence Hétu
Victor Hugo disait : « je serai Chateaubriand ou rien. » Sartre voulait à la fois être Stendhal et Spinoza. Au terme de mon année passée à explorer son œuvre prolifique, je suis à mon tour  tentée de dire : « je serai Simone de Beauvoir ou rien. »