Murakami : quand la solitude, l’insolite et l’anodin ne font qu’un

27 mai 2021 — Anaïs Medouni Le lecteur de Haruki Murakami s’expose à bien des surprises : un quartier en banlieue de Tokyo où il pleut des poissons, une réalité parallèle où deux lunes brillent haut dans le ciel, un couple qui braque un McDonald, un éléphant en cage qui s’évapore et disparaît sans laisser… Poursuivre la lecture de Murakami : quand la solitude, l’insolite et l’anodin ne font qu’un

Mon année Beauvoir

Par Florence Hétu
Victor Hugo disait : « je serai Chateaubriand ou rien. » Sartre voulait à la fois être Stendhal et Spinoza. Au terme de mon année passée à explorer son œuvre prolifique, je suis à mon tour  tentée de dire : « je serai Simone de Beauvoir ou rien. »